Les femmes enceintes sans RAMQ (partie 1)

Partie 1: Il y a un problème!

On parle depuis quelques semaines dans les médias de ces femmes enceintes au Québec qui n’ont pas d’assurance maladie… une situation difficile et complexe, mais au moins on en parle! J’ai commencé à m’intéresser à leur situation il y a quelques mois, quand j’ai participé à une discussion publique de L’Université Autrement : Dans les cafés. Rivka Cymbalist, fondatrice et présidente de Montréal Birth Companions, y parlait de ces femmes en situation précaire et s’interrogeait sur la façon de palier à l’injustice qu’elles vivent quant aux soins périnataux. À l’appui, des histoires : une femme en pleine poussée se faisant littéralement engueuler par un médecin parce qu’elle n’avait pas fait d’entente de paiement préalable directement avec lui (ayant seulement pris des arrangements avec l’hôpital); une femme se sentant obligée d’accoucher à domicile, bien qu’elle ne s’y sentait pas en sécurité, à cause des coûts exorbitants que les soins hospitaliers exigent. Rivka mettait beaucoup l’accent sur l’absence de choix que ces femmes ont par rapport à leur grossesse et leur accouchement. Elles vivent souvent un sentiment d’être prise au piège.

bebe-mamanDans le système universel de santé que nous avons, il n’y a pas vraiment de balises prévues pour ces cas jugés d’exception. Conséquence, une variation importante des coûts demandés pour un suivi, l’accouchement et l’hospitalisation de la mère et de l’enfant à naître. Selon ce que rapportait La Presse en janvier dernier, les frais d’hôpitaux sont majorés de 200% par rapport au tarif de la RAMQ. Ces frais peuvent faire l’objet d’une entente de paiement entre l’usager et l’hôpital. Cependant, il y a des coûts supplémentaires, des petites surprises, qui doivent être payées en argent comptant le jour de l’accouchement. Eh oui! Pour augmenter la complexité du problème, il y a les frais d’hospitalisation payable à l’hôpital, les frais pour le médecin accoucheur payable directement au médecin pendant l’accouchement et, selon le cas, les frais pour l’anesthésiste de garde payable en main propre aussi (et cash SVP). Dans ces deux derniers cas, c’est là que la variation des tarifs est la plus forte pouvant atteindre jusqu’à 10 fois le tarif de base pour un accouchement vaginal avec la RAMQ. Déjà qu’on ne peut pas qualifier le système de santé d’être simple, accessible et transparent pour les détenteurs de la RAMQ, essayer d’y faire son chemin par la porte d’en arrière avec des enveloppes d’argent dans sa valise ne doit pas être très rassurant. J’en ai le vertige juste à y penser! Et quand je lis les témoignages rapportés dans cet article, j’ai les larmes aux yeux et la colère au cœur!

 

49 thoughts on “Les femmes enceintes sans RAMQ (partie 1)

  1. denise dit :

    Je suis arrivée au Québec le 31 janvier dernier. J’ai souscrit à une assurance privée ne pouvant bénéficier de la ramq. Mais je suis tombée enceinte bien trop top. C’est a sire 1 mois avant la fin de période de carance prévue par l’assurance privée. Donc je ne pourrais être couverte par celle-ci, ni pour les soins prenatal ni posnatal. J’aimerais donc savoir s’il existe déjà des solutions pour les femmes enceintes sans ramq. Merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Denise,

      Je suis désolée d’apprendre que vous ne serez pas couverte par vos assurances. La situation des femmes sans RAMQ n’est pas facile. Il y a des options pour vous, mais aucune solution magique. Si votre choix de lieux de naissance est l’hôpital, l’organisme Médecin du Monde pourrait vous aider à mieux comprendre le système de santé québécois et à vous aiguiller dans vos choix. Pour d’autres lieux de naissance, vous pouvez toujours tenter d’obtenir une place en maison de naissance, mais les coûts associés aux services sage-femme sont équivalents ou supérieurs à ceux de certains hôpitaux. Sachez que l’accouchement à domicile est légal au Québec. Vous pourriez choisir d’accoucher sans assistance ou de faire appel à une sage-femme libérale. Si vous voulez en connaître plus sur vos droits quant au choix du lieu de naissance, vous pouvez vous informer auprès du Groupe MAMAN (mouvement pour l’autonomie dans la maternité et l’accouchement naturel). Ce groupe travaille à faire respecter les droits des femmes dans la maternité et l’accouchement et pourrait être une ressource informationnelle pertinente pour vous.

      Bonne chance et courage!

      1. denise dit :

        Merci pour votre réponse. Je vaia me rapprocher de L’organisme médecine du monde . je viens de renseigner a l’hôpital CLSC de Rouyn noranda et mon accouchement sans complications pourra me couter 30 000$ et avec complication 50 000$ vu que je suis enceinte de jumeaux. Mais d’ici là j’espère trouver une solution
        Si non obligé se me faire accoucher moi même a la maison.

        1. Marylène Dussault dit :

          Les coûts provenant de votre CLSC sont beaucoup trop élevés! Un accouchement sans complication devrait être en deçà de 5000$. Ce qui coûte le plus cher est l’hospitalisation après la naissance pour la mère et le bébé qui peut atteindre 3500$ par jour. Heureusement, il est possible de demander un congé précoce de l’hôpital si l’état de santé de la mère et de l’enfant le permet, et ce, même après une césarienne. Aussi, vous bénéficieriez surement des services d’une accompagnante à la naissance desservant votre région. N’hésitez pas à m’appeler, je pourrai plus élaborer le sujet au téléphone.

  2. denise dit :

    En effet les cout d’hospitalisation ( les bébés et moi) sont inclus ainsi que les honoraires des médecins. Merci pour votre soutiens je voua contacte des que possible. Merci

  3. Diane dit :

    Bonjour je suis dans le.même cas je ne suis plus admissible par la ramq suite au type de séjour que j’ai en attendant de devenir résidente permanente. Je suis enceinte de 10semaines et sans soins jusqu’ici .aidez loi silvous plaît

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Diane,
      Je vous suggère de communiquer avec Médecin du Monde au bureau de Montréal. Ils ont une clinique médicale gratuite et des rencontres pour informer les gens dans votre situation des différentes options possibles pour avoir un suivi et accoucher au moindre coût. Je peux vous donner quelques informations si vous m’appelez, mais les gens de Médecins du Monde sont les mieux placés pour vous aider. Bonne chance!

      1. Michele dit :

        Ton commentaire me redonne l espoir .si moi je pouvais avoir ton contact et celui de medecin du monde.merci

        1. Marylène Dussault dit :

          Bonjour, vous trouverez le contact de médecin du monde dans les liens de la publication et mon contact sur ma page « contact ».

  4. Hanene dit :

    Je suis dans le même cas ue les deux autres intervenantes, je suis à ma 23ème semaines, étant donné que je suis étudiante étrangère et mon assurance ne prend pas en charge ma grossesse vu que c’est pré-existant à mon contrat. Mon mari est résident et on a commencé la procédure de parrainage mais la RAMQ ne peut pas non plus m’affiler à mon mari. Mon accouchement pourrait me couter 6000$ (frais de médecins compris) mis à partles frais de suivi. Je ne sais pas quoi faire ? Avez vous des conseils pour moi ?

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Hanene, la situation actuelle au Québec pour les femmes enceintes sans couverture médicale est déplorable! Il y a beaucoup d’effort et pression politique actuellement pour tenter d’améliorer la situation (p.ex. réduire les tarifs des actes médicaux au privé qui sont près de 4X le tarif remboursé par la RAMQ). Il y a des façons de réduire le coût de votre accouchement. Par exemple, si vous ne donnez qu’une petite partie de l’acompte à l’hôpital, vous aurez plus de marche de manoeuvre et vous pourrez établir un plan de remboursement avec l’hôpital qui conviendra avec votre budget. Médecin du monde offre des séances d’information mensuelle pour vous aider à voir plus clair à travers le système médical actuel. Je vous le recommande d’y assister. Une accompagnante à la naissance pourrait aussi vous être utile. Certains organismes offrent des services à moindre coût, parfois même gratuitement, selon votre situation financière. N’hésitez pas à m’appeler si avez d’autres questions.

      1. Suzanne dit :

        Bonjour Marylène,

        Je veux savoir comment je peux vous contacter. Merci.

        1. Marylène Dussault dit :

          Mes coordonnées sont dans la section « contact » : http://www.marylenedussault.com/contact/

  5. Siham dit :

    Bonjour
    Je viens d’arriver à Montréal et j’ai 36 semaines de grossesse.
    Ne pouvant pas bénéficier de l’assurance RAMQ j’ai vu que ça coûtait moins cher d’accoucher en Ontario.
    Je me demande si c’est vrai et combien ça coûte là-bas
    Merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Siham,
      Je ne connais pas très bien la situation en Ontario. Je entendu que les femmes enceintes sans statut résident en Ontario était couverte pour les frais hospitaliers reliés à l’accouchement. Quelles sont les conditions pour être considéré comme quelqu’un qui réside en Ontario? Je ne le sais pas. Ici la meilleure ressource pour comprendre les options qui s’offrent à vous est Médecin du Monde (http://www.medecinsdumonde.ca/index.php/nos-interventions/projet-montreal/).

    2. Gibril dit :

      Bonjour Siham,
      Mon épouse est exactement dans le même stade de grossesse que vous, elle est à sa 36eme semaine, vu qu’elle accouche par césarienne (par choix) elle devrait accoucher dans les 10 jours qui viennent.
      Nous avons pas de Ramq ni d assurance qui couvre les frais d accouchement, donc on prend tout en charge par nous meme.
      Nous avons tout réglé aujourd’hui meme, frais de médecin accoucheur 3500 $ frais d hôpital 12000 $ reste l anesthésiste le jour J (2000 $) total de la facture : 17 500 $ d autres frais peuvent s ajouter bien entendu. Nous nous sommes préparé un peu à l avance, nous avons fais des économies (un peu plus de 20 000 $) pour cette accouchement car sinon ça sera une galère.
      Voilà juste pour te donner une idée de ce que ça coûte reelement sans couverture et sans assurance, mais il faut aussi voir la proposition de marylene dussault celle de médecins du monde, et je la remercie au passage pour tout le soutien si précieux qu’elle apporte à toute ses femmes et futures mamans.
      Je vous souhaite beaucoup de courage. Allah yfek ala khir.

  6. Fatima dit :

    Bonjour je suis une algérienne j’ai obtenu un visa Canada 10 ans touriste
    Actuellement je suis enceinte j’ai 8 semaines et je décide d’aller accoucher au Québec
    Mais là je suis perdue je ne sais pas quelles sont les démarches pour assuré mon accouchement et l’assurance et le payement de l’hôpital.
    J’attends vos réponses merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Fatima,
      Je vous propose de communiquer avec Médecins du Monde à la clinique de Montréal et si c’est possible pour vous d’assister à une de leur soirée d’information pour les migrants sans couverture médicale. Ils vous expliqueront vos options et les trucs pour couper dans les coûts. Il y a une numéro pour rejoindre la clinique de Montréal sur cette page: http://www.medecinsdumonde.ca/index.php/nos-interventions/projet-montreal/. Vous pouvez aussi communiquer avec la Maison Bleue (http://www.maisonbleue.info/fr/).

    2. Saouli dit :

      Fatima svp ,on est dans le meme cas,pouvez vous me contacter sur facebook amel saouli photo de profil un petit garcon.merci davance

  7. vanessa dit :

    bonjour
    je suis enceinte de 8 mois je suis venu au canada avec un visa touriste maintenant je suis en parrainage mais je ne suis pas couverte par l’assurance médical, mon mari est résident permanent . je m étais référée aupres de médecin du monde qui m’avais consulter et donner des conseil pour mon accouchement d’ après ce qu’il m’ont dit je peux me rendre a l hôpital au moment du travail .l’hôpital va me recevoir . d’après certains commentaire que j’ai lu il faudra que je paie le médecin accoucheur immédiatement .aide moi a trouver la meilleure solution svp ? quel hôpital me conseillerez vous?

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Vanessa,
      Pour le choix de l’hôpital cela dépend beaucoup de vos priorités et valeurs. Vous pouvez m’appeler en semaine de jour et je pourrai vous détailler les différentes options qui s’offre à vous.

  8. rose dit :

    Bonjour je m’appel rose, je souhaiterai avoir des informations, voila.
    je suis française, marié et 2 enfants, j’ai vu en France, actuellement je suis enceinte, mon 3ème et dernière enfant, je souhaiterai accoucher au Québec et rentrer en France après l’accouchement, je voulais savoir les adresses des maison de naissance par trop chère, et si vous avez aussi d’autre info.
    svp merci de votre compréhension cordialement.

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Rose,
      Les maisons de naissances au Québec offrent des soins exclusivement par des sages-femmes. Elles sont très recherchées et plusieurs femmes désirant un suivi avec elles n’y ont pas accès faute de place. Si je ne me trompe pas, les sages-femmes vont offrir des services aux résidents du territoire et les gens ayant des statuts de réfugier ou en situation de vulnérabilité d’abord. Elles suivent l’ordre de la liste d’attentes pour attribuer des suivis. Ainsi, vous devriez communiquer directement avec les maisons de naissance pour savoir si vous avez des chances d’avoir un suivi (http://www.osfq.org/?page_id=38). Pour ce qui est des tarifs, c’est un peu le chaos à ce sujet au Québec. Ça varie énormément. Je vous recommande de communiquer avec Médecin du Monde (http://www.medecinsdumonde.ca/index.php/nos-interventions/projet-montreal/) pour avoir de l’information récente. Bonne chance!

  9. Penda dit :

    Bonjour,
    Nous envisageons d’immigrer au canada, nous avons postulé mais pour l’instant notre dossier est en cours de traitement.
    Mais là je suis enceinte de 1 mois et j’aurai aimer aller accoucher au Canada, j’ai une tante qui m’a proposé d’aller chez elle mais ne sachant pas trop à combien peut s’élever l’accouchement et ayant entendu que c’était cher pour les non résidents j’aimerai savoir si c’était vrai.
    Merci d’avance.

  10. dalila dit :

    je suis enceinte de 8mois et je veux faire suivi de grossesse pour que l hopital m accepte le jour d accouchement ou je doit aller pour faire ca

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Dalila, j’espère que vous avez trouvé réponses à vos questions. Vous pouvez faire un suivi avec un médecin affilié avec l’hopital de votre choix ou faire un suivi par vous même dans des cliniques privées ou la clinique de migrants de Médecin du Monde. Pour connaître les tests à faire, vous pouvez contacter la médecin du monde. Désolée pour le délai et bon accouchement!

  11. lexie dit :

    Bonjour Marylène. J’ai eu avec attention vos articles sur l’accouchement au Canada sans couverture médicale que je trouve très intéressant. Je suis dans une situation similaire et j’aimerai savoir si vous pouvez me guider. Je suis arrivée il y a 2 semaines a Montréal pour un stage académique de 1 an dans une université de la place. J’ai fais un test de grossesse hier et il est positif. Je ne suis couverte par aucune assurance et j’aimerai que vous m’aidez pour que je dépenses le moins possible lors de l’accouchement. Pour le suivi de la grossesse je crois que ça peut aller car je suis médecin généraliste dans mon pays et je suis venue avec un collègue médecin aussi qui pourra m’examiner de temps en temps. Bien-sûr qu’il va falloir faire des examens sanguin et échographie tout au long de la grossesse. Tout information qui pourra m’aider est la bienvenue. Merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Lexie, les tarifs varient beaucoup d’un hôpital à l’autre. Si vous appelez Médecin du Monde ils pourront vous donner une liste des tarifs approximatifs des hôpitaux de la région et la liste des tests offerts lors d’un suivi de grossesse. Si vous êtes favorable et adhérez à la philosophie de la pratique sage-femme québécoise, la maison des naissances de Pointe-Claire accepte les femmes enceintes sans couverture et assure un suivi et l’accouchement pour un montant d’environ 3500$.

  12. tavitha dit :

    Je suis enceinte de jumeaux, j ai un visa touriste canadien. On m a dit que ca coute cher l accouchement au canada. J aimerais savoir les prix reels ou encore ne peut on pas un option Avec prix reduit

    1. Marylène Dussault dit :

      C’est vrai, le suivi au Québec pour les gens sans couverture est cher! Surtout, il n’est pas réglementé, donc les tarifs et honoraires à payer sont à la discrétion de l’établissement et du médecin. C’est un peu un sac à surprise, malheureusement! Aussi, les médecins exigent d’être payés sur place en argent comptant, ce qui met les familles dans des situations difficiles et de vulnérabilités. Particulièrement à votre situation, au Québec, les suivis de grossesse et les accouchements gémellaires sont habituellement considérés à risque et sont sujets à un suivi serré impliquant plus de tests (p.ex. échographies) et plus d’interventions médicales lors de l’accouchement, ce qui entraine des coûts plus élevés. Je ne connais pas d’option avec un prix réduit. Par contre, si vous communiquez avec Médecin du Monde vous aurez de l’information sur les tarifs de certains hôpitaux et vous pourrez choisir le moins gourmand. Malheureusement, l’option d’un suivi sage-femme en maison de naissance n’est pas possible pour vous, car les grossesses gémellaires ne font pas partie de leurs champs de pratique au Québec.

  13. Mirbloemi dit :

    Bonjour Madame Dussault,

    Je veux vous remercier énormément pour votre implication dans cette cause. Pour la documentation bien détaillée ainsi que votre disponibilité. ‘Savoir c’est pouvoir’ (Francis Bacon). Merci de donner un certain pouvoir d’agir aux futurs mamans dans cette situation.

    Jusqu’à récemment c’est un problème qui m’était inconnu. Jusqu’à ce qu’une très bonne amie de longue date m’annonce sa grossesse. Elle m’a en même temps fait part de la possibilité de venir accoucher au Québec. Quand elle m’a informé des tarifs, j’étais littéralement bouche bée. J’ai par la suite fait des recherches, des appels pour l’aider à trouver mieux. Mais hélas!

    J’ai même à un point été tentée de la persuader que c’était un meilleur choix (financier en tout cas ) de rester au pays (de résidence) pour accoucher. En plus c’est une grossesse gémellaire. Je n’ai pas osé. Car voyez-vous, au début de cette année, elle a perdu deux bébés suite à un long accouchement précoce. Sans compter les erreurs médicales dues au peu de formation des professionnels dans ce sens là-bas. Qui plus est, dans la même période, elle a dû faire face à la mort soudaine de son père de qui elle était très proche.

    Je n’ai pas osé! Comment dire à une maman, car pour moi c’est ce qu’elle est pour avoir porté cinq mois ses bébés, les avoir poussé, entendue crier pour finalement se faire dire que ses enfants sont morts faute de soins, «Reste au pays, prend le risque d’accoucher encore tes jumeaux et on verra ce qui se passe…»? Non je ne suis pas si effrontée ni cruelle!

    Alors au nom de notre grande amitié et de la souffrance que j’ai perçue dans sa voix, je la supporte dans ses démarches. Je garde espoir et l’aide à se préparer au mieux que je peux. Je fais encore des recherches pour voir le meilleur processus possible et aussi la moins dispendieuse.

    Si vous avez des suggestions, je suis positivement ouverte.

    Merci encore!

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour,

      La situation n’est pas simple pour les femmes sans RAMQ. Le système public du Québec est supporté par ses citoyens et est mal adapté à la situation des gens de l’extérieur. Si votre amie est enceinte de jumeaux et qu’elle a vécu des complications dans le passé, sa grossesse est probablement considérée comme à risque. Dans un tel cas, elle aurait besoin d’un suivi prénatal régulier avec un gynécologue et sous ses soins lors de son accouchement. Pour avoir un suivi prénatal régulier avec un gynécologue, il lui faudra fort probablement payer un dépôt avant l’accouchement à l’hôpital pour assurer sa prise en charge. Ce dépôt varie d’un hôpital à l’autre entre 4000$ et 15 000$ CAN. Comme j’en discute sur cette page, il y a des façons d’avoir des services sans payer le dépôt, mais cela implique l’absence d’un suivi prénatal ou un suivi autodirigé souvent partiel. Si sa grossesse est considérée à risque, il serait préférable qu’elle est un suivi adéquat (régulier et spécialisé). Notez que je ne suis pas médecin et que ceci constitue mon opinion personnelle. Vous pouvez peut-être parler avec Médecin du Monde de la situation de votre amie, ils ont une équipe de professionnels multidisciplinaires compétents pour vous aiguiller.

      J’espère que cela vous aide. Bonne chance!

  14. Maggie dit :

    Bonjour,
    Je suis citoyenne canadienne et enceinte de 22 semaines.
    Je suis actuellement résidente a l’etranger mais je compte accoucher au Québec, le problèeme est que je ne serai pas couverte par la RAMQ les premiers mois qui suivent mon retour au Québec car comme j’ai quitté le Quebec depuis plus de 6 mois je dois redemander la carte soleil qui prend minimum 2 mois pour la reçcevoir.
    J’aimerais savoir quelles sont vos recomandations pour le suivi de ma grossesse avant l’obtention de ma couverture ?
    est-il vraiment difficile de trouver un gynécologue au Québec?
    est-il possible d’etre admise èa l’hopital sans avoir de gynécologue ? C’est ma première grossesse et j’avoue que je me sens un peu perdue…
    Merci pour votre précieuse aide et pour tout ce que vous faites pour toutes ces femmes!

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Maggie,

      Effectivement, c’est plus compliqué si vous n’êtes pas couverte. Une chose que j’ignore dans votre situation est si la RAMQ rembourse vos frais médicaux entre le moment de votre demande et le moment où vous recevrez votre carte. Je vous recommande de vérifier rapidement cette question auprès de la RAMQ afin de vous assurer qu’au minimum vous serez couverte pour l’accouchement (prévoir que l’accouchement peut avoir lieu à partir de la 37e semaine dans une situation normale) . Il est effectivement difficile de trouver un gynécologue, un médecin de famille accoucheur ou une sage-femme au Québec, mais pas impossible. Prévoyez une ou deux journées à faire des appels dans toutes les cliniques. Vous pouvez probablement commencer vos démarches à distance si vous connaissez votre date de retour. Votre défi sera un peu plus grand, car ce ne sont pas tous les médecins qui prennent des patientes sans RAMQ. Ici, les médecins accoucheurs sont rattachés à un hôpital de référence, donc votre choix de médecin (si choix il y a) détermine le choix de l’hôpital. C’est une bonne idée de commencer les appels auprès des médecins rattachés à l’hôpital de votre choix. Vu que votre professionnel de la santé ne sera probablement pas celui présent à l’accouchement (à l’exception de sage-femme), le choix de l’hôpital c’est aussi le choix d’une équipe et d’une philosophie de soins. Certains médecins demanderont très peu d’argent par visite pendant la période où vous ne serez pas couverte (50$-75$/visite), d’autres demanderont un paiement pour l’ensemble du suivi. Beaucoup de magasinage en vue, mais en calculant bien vos dates vous devriez bien vous en tirer. Bonne chance!

  15. sihemker dit :

    Bonjour
    actuellement je vie en Algérie, je suis à 23semaines et je prévois d’aller accoucher au canada pour que mon future enfant bénéficiera des droits de sol et s’y installer peut étre après, j’ai un visa visiteur (résidence temporaire) et d’aprés ce que je vois les frais d’accouchement et des soins au canada sont excessivement cher si on a pas la RAMQ, je viens vous solliciter des solutions, des programme pour citoyen étranger algériens ou des infos utiles pour alléger nos frais d’hospitalisation. merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour,
      Les frais hospitaliers pour les détenteurs de la RAMQ ne sont pas gratuits. Ils sont payés via les impôts à même les revenus des citoyens. Il est normal que les étrangers ne contribuant pas aux frais de santé n’y aient pas accès à la RAMQ. Les résidants du Québec n’ayant pas un statut en règle vivent des situations difficiles lors d’une grossesse et d’un accouchement. Ainsi, pour les frais hospitaliers, il existe des ententes de remboursement des frais sur des périodes plus longues. Dans votre situation, n’étant que de passage, les institutions demandent un dépôt avant l’accouchement pour assurer le paiement des frais associés à votre séjour. Je ne connais pas de programmes d’aide pour les citoyens étrangers. Je sais que le tourisme maternel est actuellement considéré comme un problème de société. Vous pouvez peut-être communiquer avec Médecin du Monde pour des conseils, peut-être qu’ils seront plus outillés pour vous répondre sur ce sujet. Bonne continuité!

  16. Clara dit :

    Bonjour,
    Je suis étudiante étrangère en 3e cycle depuis 3ans à Québec.
    J’ai contracté à mon inscription à la session d’automne l’assurance collective de mon université et j’ai su que j’étais enceinte la semaine suivante. Jusqu’à hier, j’avais déja payé l’intégralité de mes frais d’assurance à l’université mais j’ai décidé de ne pas m’inscrire à la session d’hiver car j’accouche pendant et je ne me sens pas en mesure de continuer les études. Cependant, j’ai reçu un mail de l’assurance qui me dit que mon contrat est révoqué à cause de cela même si je l’ai payé jusqu’en septembre 2017 et qu’ils avaient commencé à couvrir mes visites chez le médecins. Je suis complètement désemparée car aucune assurance privée ne me prendra en charge et je dois revoir mon médecin cette semaine et l’accouchement est déjà précu au CHUL.
    Qu’est ce j’ai comme option?

    1. Marylène Dussault dit :

      Quelle histoire! Je suis ébranlée de vous lire! Est-ce qu’en vous réinscrivant à la session vous pourriez reprendre votre couverture ou il est trop tard? Si vos frais de scolarité ne sont pas trop élevés, cela pourrait valoir la peine. Par contre, il serait important de vérifier si l’assurance collective de l’Université couvre les frais d’accouchement. Il est possible que même si votre suivi était couvert, l’accouchement ne l’était peut-être pas. L’accouchement est habituellement exclu des polices d’assurance. Pour les visites prénatales, il est habituellement possible de payer par visite et les coûts sont habituellement raisonnables. Ce qui m’inquiète c’est pour l’accouchement. Les frais d’accouchement sont relativement élevés. Je connais moins les ressources de la région de Québec, mais vous pouvez communiquer avec Médecin du Monde à la clinique de Montréal (demandez Rachel) pour connaitre les services qu’ils pourraient vous offrir et les ressources dans votre région. Je vous suggère de considérer la pratique sage-femme qui souvent offre les services à moindre coût. Il a deux centres de services sages-femmes dans la région de Québec: un à Limoilou et un à St-Romuald (voir le site de L’Ordre des sages-femmes). Aussi, je vous recommande de prendre une accompagnante à la naissance. Dans la région de Québec, le collectif des accompagnantes offrent des services gratuits. J’espère que ceci vous aidera! Bonne chance dans vos démarches et je vous souhaite une merveilleuse rencontre avec votre bébé!

  17. Arielle dit :

    Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt tous vos commentaires.Je suis une etudiante internationale et je suis arrivée à Montreal il y aà peine 1 mois,je ne bénéficie que de l’assurance collective de mon université qui dit ne pas pouvoir assurer ma grossesse car mon contrat a commencé à 21 sa de grossesse alors qu’elle exige une grossesse de moins de 10 sa.Enceinte maintenant de 27 sa aucun médecin n’a voulu me prendre pour continuer mon suivi de grossesse je suis désemparée… celà fait maintenant plus d’un mois que je n’ai pas vu un médecin et je me demande bien comment va mon bébé.J’aimerais savoir si on peut contourner le dépôt demander dans les hôpitaux parce que le prix est tout simplement hors portée pour moi. Mercii de m’aider svp

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Arielle,
      Vous pouvez voir un médecin tout à fait gratuitement à la clinique de Médecin du monde à Montréal. Communiquez avec Rachel Laberge de Médecin du Monde au 514-609-4197 ou via courriel intervenantproxi@medecinsdumonde.ca afin d’obtenir un rendez-vous. Pour ce qui est du dépôt, il est possible de conclure une entente de remboursement avec l’hôpital après la naissance. Vous devez toutefois prévoir des montants en argent pour les frais de services des médecins. La séance d’information de Médecin de monde vous aidera à vous préparer en ce sens. N’oubliez pas les services des accompagnantes qui pourraient faire une différence positive dans votre aventure à travers le système de santé québécois. Les sages-femmes peuvent aussi assurer la responsabilité médicale du suivi et de l’accouchement dans le cas de grossesse à faible risque. Ils sembleraient qu’il reste de la place pour les accouchement de mai et juin à la Maison de Naissance de l’Ouest de l’île (Pointe-Claire), c’est un choix intéressant, sécuritaire et économique (voir le site de l’Ordre des sages-femmes du Québec pour les coordonnées).

  18. Mariel dit :

    Bonsoir,
    Je suis énceinte de 26 SA et je compte aller accoucher au Canada pourque mon bébé puisse bénéficier du droit de sol. A priori ma grossesse se passe très bien selon mon état de santé et suivant les examens médicaux. Seulement je ne suis couvertes par aucune assurance et j’aimerais savoir comment obtenir un suivi des mon arrivée par une sage femme libérale si possible et ensuite un accouchement en maison de naissance pour éviter d’avoir des factures à 5 chiffres… Pour moi peu importe la ville pourvu que ça soit le Canada. Merci

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour Mariel,
      Malheureusement, la pratique libérale des sages-femmes n’est pas légale au Québec. Si vous désirez connaître vos options pour défendre vos droits en terme de lieu d’accouchement, je vous suggère de communiquer avec le Groupe MAMAN. Pour connaitre, les frais actuels demandés dans les différents hôpitaux vous pouvez communiquer avec Médecin du Monde. Si vous souhaitez connaitre les tarifs des services sages-femmes dans les différentes Maison de Naissance, vous pouvez communiquer avec le RSFQ.

  19. Mbita Nana epouse Foumo Kepondjou solange liliane dit :

    Bonjour Mme Marylène Dussault
    je suis enceinte d’environ 6 mois et je vais accoucher au Quebec .
    je n’ai pas de couverture assurance . en fessant des recherches je suis tombé sur vous et vous semblez comprendre trop bien la situation des femmes sans couverture et apporter de bons conseils . je souhaiterais soit accoucher à la maison ou m’inscrire dans une maison de naissance et services de sage femme .
    pour mon cas que me conseillez vous
    encore merci d’être la pour nous

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour,
      Que vous souhaitiez accoucher à la maison ou à la maison de naissance, vous devez d’abord bénéficier d’un suivi de grossesse avec une sage-femme. Une fois que vous avez un suivi sage-femme, vous pourrez choisir le lieu de naissance qui vous convient. Je vous conseille de faire vite, car il existe des listes d’attente dans plusieurs Maisons de naissance. Les Maisons de naissance de Terrebone et de l’Ouest de l’île pourrait être de bonnes options. Vous trouverez la liste des maisons de naissance sur le site de l’Ordre des Sages-femmes du Québec. Bonne chance!

  20. Rime dit :

    Salut
    Pour les femmes qui cherchent à accoucher au quebec avec visa touriste, je vous informent que vous serez surprises par les tarifs des hopitaux
    Je suis marièe avec un quebecois et encours de parrainage et je paie toujours 200% paraport au tarif RAMQ pour suivie de grossesse ( echo, annalyse……)
    Pour l accouchement personne peut vous dire le montant a payer car ils savent pas et selon le complexitè des cas, il peut aller jusqu 17 000$ au plus
    Donc il faut reflichir avant de venir accoucher et bien soyez pretes a payer une fortune.
    Pour information je suis au 6 mois de grossesse
    Bonne chance

  21. ilies dit :

    bonjour,
    si une personne a contacter medecin du monde pour avoir des informations sur l’accouchement pour les tourist , donner nous leur reponses svp.
    merci

  22. Samy.H dit :

    Bonjour,
    Je suis citoyen canadien et mon épouse est algérienne non résidente au Canada. Je suis conscient que je vais devoir payer pour un suivi ainsi que l’accouchement. Voici mes questions: quel est l’hopital où les frais sont les plus raisonnable pour faire le suivi et accoucher? Y a-t-il un site internet qui détaille les frais pour chaque hopital sur Montreal? Lequel vous me conseillerez-vous? Je vous remercie d’avance

  23. Samy.H dit :

    Complément d’information: elle viendra à Montreal lorsqu’elle sera à 6 mois de grossesse.

    1. Marylène Dussault dit :

      Bonjour,
      Il est très difficile d’obtenir les tarifs pour les différents hôpitaux, car ils varient grandement. Il y a quelques années les hôpitaux Sacré-Coeur, St-Mary’s, Lake Shore et Lasalle à Montréal étaient les moins chers. Malheureusement, mes informations datent un peu. Pour mieux comprendre les ressources qui s’offrent à vous, je vous suggère de consulter les vidéos et documents préparés par Médecin du Monde pour des gens dans votre situation et qui sont disponibles sur leur page web: https://www.medecinsdumonde.ca/fr/clinique-pour-les-migrants-sans-couverture-medicale/ Consulter le guide pour femmes encientes, vous y trouverez beaucoup d’information. Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *